Share →

Le secteur de la confiance numérique est porté par deux axes de développement, d’un côté la montée spectaculaire du nombre de cyberattaques avec un record en 2011 du nombre d’entreprises et d’administrations victimes, et de l’autre un besoin grandissant des organisations pour remplacer les flux papiers par des échanges électroniques à valeur probante de façon à améliorer leur productivité.

 

Keynectis, éditeur de logiciels de sécurité, leader européen des services de confiance en ligne, accompagne ainsi les entreprises et les administrations dans cette mutation en leur mettant à disposition des logiciels et des services d’authentification, de signature électronique, de confidentialité et d’intégrité des documents à valeurs probante et juridique.

 

Dans ce contexte, 2011 a été une année importante pour Keynectis, marquée notamment par le rachat d’OpenTrust, et permettant de démarrer 2012 avec une nouvelle dimension et une gamme d’offre élargie.

2011, une année de croissances interne et externe soutenues pour Keynectis

L’année 2011 a été ponctuée de succès pour Keynectis qui a atteint les objectifs qu’elle s’était fixés avec des résultats en augmentation de 6%,  une croissance de 11% du chiffre d’affaires et une croissance externe réussie avec l’acquisition, à l’été 2011, de 100% des titres de la société OpenTrust, reconnue par le marché comme le leader des logiciels d’infrastructure de confiance pour les entreprises et les administrations.

Keynectis assoit ainsi sa position d’acteur international solide et fiable pour garantir les échanges numériques en toute confiance.

« Leader européen de fait, Keynectis dispose désormais de la taille suffisante et des meilleures compétences techniques et commerciales pour répondre au besoin de gestion des identités des entreprises  et accompagner les grands enjeux nationaux et internationaux de la confiance numérique de l’e-administration» déclare Pascal Colin, Directeur Général de Keynectis.

En France, Keynectis a activement pris part à la mise en place d’un projet ambitieux, le lancement, à l’initiative du Conseil Supérieur de l’Ordre des Experts Comptables, de la plate-forme Signexpert, dispositif de signature électronique dédié aux Experts Comptables.

Keynectis s’est également distinguée sur le marché international grâce à la signature de contrats avec des gouvernements du Moyen-Orient pour des projets d’e-administration, de passeports biométriques et de carte nationale d’identité électronique.

Par ailleurs, Keynectis a  concrétisés deux partenariats majeurs avec IBM pour une solution intégrée de gestion des identités qui s’adresse aux entreprises et aux administrations et Qualys sur la mise en place d’un guichet unique de déploiement de certificats SSL, détectant les vulnérabilités et supprimant les infections liées aux codes malveillants.

« La protection des identités et des échanges électroniques n’est désormais plus une option mais devient une obligation pour garantir le futur des organisations : constat dans lequel s’inscrit Keynectis en 2012 avec la montée en puissance de ses logiciels, proposés en mode SaaS ou sous forme de licences » explique Pascal Colin.


En 2012, à la conquête de nouveaux marchés et secteurs d’activités

Les deux axes de développement du marché de la confiance numérique, protection des échanges numériques contre les attaques et besoin de dématérialisation sont satisfaits par l’offre de Keynectis.

« 2012 est l’année du déploiement des partenaires revendeurs de nos solutions auprès des PME-TPE pour la France et des grands comptes à l’international. Keynectis a un véritable rôle à jouer. En tant que leader de l’identité numérique, notre société se positionne comme expert des technologies et services de confiance. De ce fait, Keynectis compte s’appuyer sur ses partenaires offreurs d’applications clé en main  pour diffuser la confiance numérique dans tous les métiers.» affirme Pascal Colin.

 

 « Et comme nous souhaitons être présents partout aux cotés des utilisateurs, parce nous voulons les protéger dans notre monde connecté, nous sécurisons aussi leurs terminaux mobiles, tablettes et Smartphones, afin qu’ils soient libre d’échanger des messages à tout moment et où qu’ils soient» complète-t-il.

« La ligne de produits OpenTrust intégrant l’ensemble de la suite destinée aux entreprises, protégeant l’identité des collaborateurs nomades ou sédentaires et des équipements mobiles ou fixes, est commercialisée au travers de réseaux de revendeurs en France et en Europe, en Amérique du Nord et au Moyen-Orient où Keynectis ouvre un bureau cette année pour être au plus près de ses clients et de ses partenaires » déclare Anne Murgier, Directrice du Commerce et de la Communication.


Laisser un commentaire