Share →

Le mois d’avril a été un mois de transition au cours duquel les divergences entre les différents indices se sont accentuées : l’indice américain S&P 500 corrige légèrement de 0,8 % (+11,2 % depuis le début de l’année) tandis que l’indice européen MSCI Europe a baissé de 2,8 % au cours du mois, ramenant la hausse en 2012 à 4,6 %. Au sein de l’Europe, les divergences demeurent également avec les indices français, espagnol et italien proches de zéro tandis que l’Allemagne (DAX) garde une avance d’environ +11 %.

Les évolutions en dents de scie des marchés d’actions reflètent les incertitudes économiques et monétaires au niveau mondial.

Aux Etats-Unis, la progression du PIB au premier semestre (+2,2 %) et de l’emploi s’est avérée décevante. Dans ce contexte, les investisseurs restent suspendus aux décisions de la Réserve Fédérale américaine (Fed).

En Europe, les politiques d’austérité entraînent plusieurs pays dans la récession, tels que la Grèce, l’Espagne, le Portugal, l’Italie et la Hollande. La question clé du rythme de la croissance économique redevient un sujet de préoccupation essentielle : comment assainir les finances publiques sans casser la croissance économique ?

Neuflize Private Assets reste donc sans illusion sur le potentiel de croissance des économies occidentales. Ses gérants concentrent ainsi leurs investissements sur les sociétés qui correspondent aux critères suivants :

- une faible exposition à l’Europe et aux Etats-Unis,

- une forte exposition aux économies émergentes,

- une structure financière solide,

 des marges pérennes avec une régularité de l’activité et des performances opérationnelles,

- une capacité d’innovation.

Ces sociétés affichent de solides performances boursières dans un environnement volatil comme en témoignent les fortes hausses fin 2011 des sociétés sélectionnées par les gérants de Neuflize Private Assets :

- en Europe : Gemalto, Christian Dior, Technip, SAP, Syngenta, British Gas, GEA Group, etc.

- aux Etats-Unis : CA inc., Texas Pacific Land, Sotheby’s, Alexander & Baldwin inc., Autodesk, Cameco Corp, Transocean, etc.

La consolidation de l’or se poursuit et, malgré des niveaux de valorisation historiquement au plus bas (quelles que soient les méthodes utilisées), les mines d’or ont plongé à nouveau de 6 % en avril. Elles affichent une baisse de 11 % en 2012 et une chute spectaculaire de 25 % sur les 12 derniers mois, ce qui a pesé sur la performance des fonds.

Neuflize Private Assets a par ailleurs poursuivi le renforcement du secteur de la technologie qui représente maintenant entre 10 % et 16 % des portefeuilles.

L’année 2012 s’annonçant incertaine au regard des élections américaines de novembre et des difficultés chroniques que connaît l’Europe, Neuflize Private Assets maintien une stratégie prudente et a réduit les expositions nettes des portefeuilles dès la fin du mois de mars.

 Par François Mouté, Président du Directoire, et Olivia Giscard d’Estaing, Directrice générale

Retrouvez les reportings mensuels (au 30 avril 2012) des fonds de la gamme de Neuflize Private Assets à l’adresse suivante : http://www.neuflizeprivateassets.com/asset_management/-f_9d93adcc9fe6d1d7/Toutes-les-fiches-mensuelles/Les-fiches-mensuelles-de-nos-fonds.htm

Laisser un commentaire