Agences d’intérim : aussi pour se faire recruter en CDI !

Un des canaux de recrutement : les agences

 Les agences d’interim et de recrutement sont également un bon moyen de trouver un emploi. Le principe est simple : vous déposez votre CV chez elles, décrivez en quelques mots lors d’un entretien vos attentes, et elles vous contactent lorsqu’elles reçoivent une offre d’emploi qui vous correspond de la part de leurs clients.

Elles disposent d’une base de CV qu’ils essaient de garnir de candidatures les plus diverses possibles, afin d’être en mesure de proposer le plus vite possible des CV correspondant aux descriptifs de poste fournis par leurs clients. Ils tenteront donc de vous cerner au mieux, de déterminer quelles sont vos compétences et vos attentes, quasiment comme lors d’un « vrai » entretien dans une entreprise.

Petite précision, même les agences dites « d’interim » peuvent vous proposer des postes intéressants, et à long terme – CDD longue durée avec possibilité d’embauche en CDI par exemple. L’interim renvoie souvent dans la tête des gens à des notions comme « très courte durée », « précarité », « bouche trou », mais il n’y a pas que ça…

Comment s’y prendre ?

Le mieux est d’appeler les agences, et de demander comment ils souhaitent que vous postuliez. La plupart dispose d’un formulaire en ligne, qui les arrange bien, car les données que vous allez entrer vont directement s’intégrer dans leur base de données, dans laquelle ils procèdent à des recherches par mots-clés. Pratique pour eux, moins pour vous, puisqu’il faut retaper (voire copier-coller) son CV dans les cases prévues à chaque fois ! D’autres vous demanderont simplement  d‘envoyer votre CV par e-mail.

A lire aussi :  Comment bâtir une carrière réussie ?

Dans les deux cas, n’hésitez pas à passer un coup de fil pour savoir si votre candidature a bien été reçue, et puis pour créer un premier contact. La pire chose à faire est de « se cacher » derrière son ordinateur en faisant tout par voie électronique ! Rien ne remplace le contact direct et une bonne conversation pour exposer clairement ce que vous voulez !

Et ensuite ?

Ensuite, le travail commence de leur côté. Ils recherchent parmi les offres qu’ils ont à pourvoir si l’une peut coller avec votre profil. Si ce n’est pas le cas, votre CV va « dormir » dans la base de données jusqu’à ce qu’une offre convienne. L’inconvénient, c’est que d’autres auront candidaté après vous, et ce sera leur CV que les recruteurs auront en tête, et plus le vôtre reçu il y a quelques semaines. Ok, il sera toujours dans la base de données. Mais si le recruteur reçoit une demande pour un poste en communication, et qu’il a reçu un CV correspondant il y a 3 jours, il va s’en souvenir immédiatement, et ce ne sera pas forcément le cas de votre candidature reçue il y a 3 mois…

Mon conseil : ne pas hésiter à rappeler les agences toutes les 3 semaines environ, pour les informer que vous êtes toujours en recherche, et pour leur demander s’ils ont vu passer quelque chose dans votre domaine. Cela se fait, il n’y a pas de gêne à avoir, il est tout à fait normal de relancer, le recruteur comprendra que vous êtes en recherche active, et que vous n’attendez pas que ça vous tombe tout cuit ! C’est un bon point pour vous ! Evidemment, il ne sert à rien de relancer tous les 3 jours. Dans ce cas, vous aurez plutôt tendance à énerver votre interlocuteur, qui hésitera ensuite à proposer quelqu’un d’aussi impatient à ses clients…

A lire aussi :  Portage salarial : qui est concerné ?

Bien sûr, il n’y a aucune garantie que cela fonctionne, mais c’est une corde de plus à votre arc. Et comme j’ai déjà dû le dire ailleurs sur ce blog, plus il y a de monde au courant de votre recherche d’emploi, plus vous aurez de chances de trouver, c’est mathématique !