Assurance auto : qui est responsable en cas de prêt de véhicule ?

Il n’est pas toujours évident de savoir si vous êtes responsable d’un accident de la route, en particulier lorsque le véhicule est sous prêt

Le fait de prêter sa voiture est légal et ne constitue pas un délit. Toutefois, vous devez veiller à ce que votre prêt soit clair pour vous et pour la personne qui utilise votre véhicule. Cela peut paraître étrange de se demander si c’est légal, mais il y a un certain nombre de choses à prendre en considération.

La responsabilité en cas de prêt de véhicule

En cas de prêt de véhicule, si votre auto a un accident, le propriétaire du véhicule est responsable. Il est donc plus prudent de reprendre les conditions d’un prêt de véhicule à la lettre. En effet, cela vous évitera bien des problèmes. En tant que propriétaire du véhicule, vous devez vous assurer que la personne qui utilise votre véhicule est autorisée par la loi à le faire. C’est donc à vous d’être sûr que le conducteur est majeur et dispose d’une autorisation de conduire valide.

Si vous avez prêté votre auto à un ami ou à un membre de votre famille, et qu’il ou elle l’a endommagé, qui est responsable dans ces circonstances ? Le propriétaire du véhicule, le conducteur ou peut-être le conducteur et le propriétaire ? En fait, il dépend de la façon dont le contrat d’assurance a été établi. Cependant, c’est généralement le propriétaire qui doit payer les réparations et les dommages causés.

Si vous avez prêté votre auto à une personne, vous ne pouvez pas être certain qu’il ou elle conduira de façon responsable. C’est pourquoi en cas de sinistre, que vous rouliez avec le véhicule ou pas vous êtes tenu responsable, car vous êtes détenteur du contrat.

A lire aussi :  Assurance en ligne : que faut-il savoir à ce sujet ?

Un accident peut arriver à n’importe qui. Cependant, vous pouvez faire en sorte qu’il n’y ait pas trop de dégâts. En effet, si vous prêtez votre véhicule, vous devez savoir quelle est votre responsabilité en cas de dommages.

Mon assurance auto : à qui je peux prêter mon véhicule ?

Vous pouvez prêter votre auto à qui vous voulez, à n’importe quel particulier tant qu’il est dans les conditions légales de conduire. En cas de sinistre et en fonction de votre contrat d’assurance, il faut savoir à qui vous pouvez prêter sans risque et sans restrictions de la part de votre assureur.

Le prêt de véhicule sans restriction

Vous pouvez prêter votre auto à n’importe qui, même à quelqu’un que vous ne connaissez pas. Vous aurez seulement à vérifier que le prêteur de la voiture a la capacité de conduire. Il suffit de lui demander son permis de conduire. En cas de sinistre, il n’y aura aucune majoration de franchise.

Le prêt avec majoration de franchise

L’assureur ne prend pas en compte le fait que vous avez prêté votre auto à quelqu’un. Si un sinistre survient, l’assureur applique la majoration de franchise, même si vous n’avez pas roulé avec la voiture. Le seul point à vérifier est que le prêteur du véhicule a la capacité de conduire.

Le prêt avec exclusion des conducteurs novices

L’assureur ne tient absolument pas compte du prêt de votre véhicule. Par contre, si le conducteur est un conducteur novice, l’assureur exclut ce conducteur de la garantie d’assurance. Un conducteur n’est plus considéré comme novice à partir de 2 ou 3 ans de permis de conduire.

A lire aussi :  L'Audit Interne du Groupe REUNICA obtient le label IFACI Certification

Le prêt restreint à la famille

L’assureur exclut le prêt de votre voiture à une personne qui ne fait pas partie de votre famille. Par contre, il autorise le prêt à votre famille : descendants et conjoint.

Clause de conduite exclusive

L’assureur exclut tout prêt de votre voiture. L’interdiction de prêt est un type de contrat qui vous interdit de prêter votre véhicule à un tiers. Que celui-ci soit de votre famille ou non.