Assurance auto au kilomètre : ce qu’il faut savoir

Assurance auto au km : comment ça marche ?

L’assurance auto au kilomètre est une option intéressante pour les conducteurs qui ne parcourent pas beaucoup de kilomètres chaque année. Cela permet de payer moins cher son assurance, puisque c’est le nombre de kilomètres parcourus qui est pris en compte dans le calcul du prix. Pour bénéficier de cette option, il faut tout d’abord souscrire une assurance auprès d’un assureur qui propose ce type de contrat.

Ensuite, il faut installer un boîtier sur son véhicule afin que l’assureur puisse suivre le nombre de kilomètres parcourus. Le prix à payer varie donc en fonction du nombre de kilomètres parcourus et on peut également choisir la fréquence à laquelle on paie (mensuelle ou annuelle).

Il est important de noter que cette option ne couvre pas tous les risques et qu’il faudra souscrire une assurance responsabilité civile si on souhaite être couvert en cas d’accident causant des dégâts aux autres. Il est possible de trouver des comparateurs en ligne qui permettent de comparer les différentes offres d’assurance auto au kilomètre. Quant à savoir comment cela fonctionne, il s’agit d’un contrat d’assurance auto moins cher qui permet aux conducteurs de payer en fonction de la distance parcourue.
 

Assurance automobile au kilomètre : intéressant pour les personnes qui ne roulent pas beaucoup

Cela peut être intéressant pour les personnes qui ne roulent pas beaucoup, car cela peut leur permettre de faire des économies. Si vous êtes intéressé par ce type d’assurance, sachez que cela existe et qu’il suffit de contacter un assureur pour en savoir plus. Pour ce qui est de l’assurance automobile au kilomètre, sachez qu’elle est moins chère que les assurances classiques et que vous ne payez que pour les kilomètres parcourus.

Cela peut donc être intéressant si vous faites peu de route. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à contacter un assureur et à demander une cotisation.

Sachez que les jeunes conducteurs ont généralement un malus assez élevé et qu’il est donc parfois difficile de trouver une assurance à un prix raisonnable. L’assurance au kilomètre peut donc être une bonne alternative pour les jeunes conducteurs débutants. Puisqu’ils ne font pas forcément beaucoup de kilomètres, la prime d’assurance sera moins élevée et ils pourront faire tourner le compteur des années pour réduire leur malus.
 

A lire aussi :  Top assurance : comment signer son contrat ?

Assurance au km : avantages et inconvénients

Avec l’assurance au km, il n’y a pas de surprime liée aux sinistres et au bonus-malus. En effet, ce sont les kilomètres parcourus qui font varier le prix de la prime d’assurance et non le nombre ou la gravité des accidents survenus. Avec ce type d’assurance, vous êtes couverts pour tous les risques (vol, incendie, bris de glace…) et vous bénéficiez des mêmes garanties qu’avec une assurance classique.

Pour souscrire une assurance auto au km, il suffit de se rendre sur le site de l’assureur et de remplir un formulaire en indiquant sa situation (professionnelle, âge…). Une fois ces informations renseignées, l’assureur établit un devis personnalisé. Si le tarif proposé est intéressant, il suffit alors de souscrire en quelques clics !

Cela peut être intéressant pour les conducteurs qui ne font pas beaucoup de route, comme les personnes travaillant à proximité de leur domicile ou ceux qui utilisent principalement les transports en commun. En effet, avec l’assurance auto au km, vous risquez de payer plus cher votre assurance si vous dépassez le nombre maximal de kilomètres autorisés (en général 10 000 ou 20 000 km/an).

Il existe différents cas où l’on peut être amené à devoir annuler son assurance auto : changement dans la situation personnelle du conducteur (déménagement vers une zone non couverte par l’assureur), achat d’une voiture neuve remplaçante assurée par un autre contrat…
Dans tous ces cas-là et sous certaines conditions (notamment respecter un préavis), il est possible de résilier son contrat sans frais ni pénalités !