Quelle assurance prendre en tant que jeune conducteur ?

Un conducteur novice a besoin d’une bonne assurance véhicule pour pouvoir circuler en toute légalité sur la route. Étant donné qu’un jeune conducteur est susceptible de commettre des fautes, une assurance auto pourra alors garantir le recouvrement des dégâts ou des frais médicaux en cas d’accident corporel. Toutefois, les assureurs ne peuvent proposer que très peu de formules pour les conducteurs inexpérimentés. Dans ce cas, quelles assurances un jeune conducteur doit-il prendre pour pouvoir conduire en toute sécurité sur la route ?

Un jeune conducteur : définition

Selon une assurance auto, le profil d’un jeune conducteur est généralement comme suit :

  • Les personnes qui n’ont eu leur permis que depuis moins de 2 ans ;
  • Les conducteurs qui n’ont jamais effectué une souscription à une assurance véhicule ;
  • Les conducteurs qui sont obligés de repasser un examen dans le cas d’une annulation de permis ;
  • Les jeunes qui sont âgés de 25 ans et moins.

Les jeunes conducteurs doivent être couverts par une assurance au tiers qui garantit la responsabilité civile. Le fait est qu’en cas d’accident à bord d’un véhicule non assuré, le conducteur devra payer de ses poches.

Pourquoi la souscription à une assurance auto est-elle difficile pour un jeune conducteur ?

Quand on est un jeune conducteur, on rencontre souvent des difficultés lors de la souscription à une assurance véhicule. En effet, d’après les statistiques qu’a démontrées l’Observatoire national de la sécurité routière, 18 % des accidents de la route sont causés par des conducteurs inexpérimentés. En se basant aussi sur d’autres données, on peut constater que plus de 79 % qui ont été tués sur la route sont responsables de leur accident.

A lire aussi :  Assurance-vie et clause bénéficiaire : les pièges à éviter dans la rédaction de votre clause bénéficiaire

De ce fait, les compagnies d’assurance auto sont assez perplexes lors de la souscription d’un jeune conducteur pour l’obtention de garanties de recouvrement vu que ce dernier représente un risque de sinistre responsable. Et c’est également pour cette raison que les assureurs ne proposent que des formules assez onéreuses pour les conducteurs novices.

Quelles assurances choisir quand on est un jeune conducteur ?

Quelle assurance prendre en tant que jeune conducteur ?

Lorsque le jeune conducteur souscrit à un contrat d’assurance véhicule, les assureurs proposent en principe 3 formules de recouvrement. Dès lors, il faut baser votre choix sur les garanties de recouvrement qui composent l’assurance et éviter de prendre en compte le prix de la souscription.

L’assurance véhicule au tiers

Étant la formule la moins chère que peut proposer une compagnie d’assurance pour un jeune conducteur, elle est cependant déconseillée. La raison est que la garantie ne couvre que les dommages survenus lors d’un accident qui a été causé à autrui par le conducteur. De plus, les dégâts que le jeune conducteur a pu causer à sa voiture ou le vol de cette dernière ne seront pas couverts par la formule de recouvrement. Néanmoins, si votre budget est assez limité ou que votre véhicule est une occasion, cette formule est une bonne option.

L’assurance véhicule au tiers plus

Étant assez similaire à une assurance auto au tiers, cette formule au tiers plus peut cependant garantir l’indemnisation du jeune conducteur en cas de vol ou d’incendie de son véhicule. De plus, l’assureur pourra ajouter d’autres garanties en fonction du besoin du conducteur.

Le jeune conducteur pourra ainsi demander l’addition d’une ou plusieurs garanties de recouvrement pour compléter son assurance auto au tiers plus. Néanmoins, le tarif est assez onéreux comparé à une formule d’assurance intermédiaire classique.

A lire aussi :  Les assurances sont-elles obligatoires ? Si oui, lesquelles ?

L’assurance véhicule tous risques

C’est la formule la plus complète que peut proposer un assureur à un jeune conducteur. Étant donné le nom de cette assurance véhicule, l’assurance va ainsi couvrir tous les dégâts ou dommages matériels et corporels qui peuvent être causés par le conducteur novice. C’est la meilleure option pour celui qui conduit une voiture de grande valeur.

Pourquoi les assureurs appliquent-ils une surprime aux jeunes conducteurs ?

Il est systématique qu’une compagnie d’assurance auto applique une surprime à un conducteur novice. En effet, vu le manque d’expérience de conduite pouvant accroître les dangers sur la route, une surprime de 100 % sur le montant total de la formule d’assurance choisie est principalement appliquée à un jeune conducteur lors de sa première année de souscription. Toutefois, cette surprime sera réduite au fur et à mesure que le conducteur novice prouve qu’il est assez responsable sur la route. Lors de la première année, l’assuré doit payer 100 % de la surprime. Pour les prochaines années, s’il n’a commis aucune infraction (bonus-malus) ou d’accident d’ici là, le taux de la surprime est réduit.

Peu importe la formule que choisit le jeune conducteur, le plus important est de s’assurer de ne commettre aucune faute sur la route pour éviter de payer la surprime. Cependant, pour une sécurité optimale lors de la conduite d’une voiture, il est fortement conseillé d’opter pour un contrat d’assurance véhicule tous risques même si le montant total est assez onéreux comparé aux autres formules.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *