Finance digitale : on vous explique !

Qu’est-ce que la finance digitale ?

La finance digitale, ou finance numérique, désigne l’application de l’informatique et du numérique au monde de la finance et de la banque.

Il peut par exemple s’agit :

  • de gestion de compte bancaire à distance, par internet ou sur téléphone
  • de courtiers en bourse qui permettent d’acheter des actions et des fonds d’investissement à distance
  • d’offres de crédit 100% dématérialisées, parfois via le crowdfunding
  • de transfert d’argent zéro papier, dans la zone SEPA, avec l’émergence des PSP (Prestataires de Services de Paiements)
  • de la blockchain bien sûr, et du Bitcoin
  • d’offres d’assurances nouvelles (Assurance Habitation Luko par exemple, ou Mutuelle Alan)
  • d’applications d’agrégation de comptes bancaires multi-banques…

Bref, vous l’aurez compris, la finance digitale c’est l’innovation numérique quelle qu’elle soit, appliquée au monde de l’argent.

C’est un facteur d’inclusion financière dans les pays dont le système bancaire est rudimentaire. C’est la base de la finance digitale. Cet article vous en dévoile un peu plus sur le sujet.

Définition et rôle dans l’inclusion financière 

La finance digitale se définit par l’utilisation des appareils numériques comme le téléphone mobile pour bénéficier des services financiers (transferts d’argent, crédit, etc.). 

Il existe dans le monde, un important nombre de personnes qui n’a pas accès aux services bancaires classiques. La difficulté d’accès à leurs régions d’habitation en est souvent la cause. Pour éliminer cette exclusion, les gouvernements et institutions mettent en place des dispositifs comme la finance digitale. Cette méthode offre donc à moindre coût et en toute sécurité des services bancaires rapides.

A lire aussi :  Comment trouver le meilleur compte d'épargne ?

Quels en sont les avantages économiques ?

La finance digitale est utilisée comme un outil pour booster l’expansion de projets financiers comme les microfinances dans les pays en voies de développement.

En effet, comme avantages pour ces projets nous avons :

  • La transparence et la sécurité des transactions des souscripteurs de microfinances dans ces régions éloignées
  • Le financement du crédit par la mobilisation de l’épargne à faible taux sans faire recours aux banques
  • L’installation de plateforme spécialisée et d’un Système d’Information de Gestion sécurisé
  • La centralisation des données dans le Système d’Information de Gestion sécurisé

Les acteurs majeurs de la finance digitale

Pour faciliter les dispositions prévues par la finance digitale, elle fait appel à diverses structures à savoir :

  • Les opérateurs télécom : Pour la réalisation des opérations via les téléphones
  • Un réseau d’agents fixes ou mobiles pour plus de proximité avec les clients
  • Les institutions de microfinances déjà en place pour l’accès aux services financiers

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *