En cas de refus d’assurance automobile, que faire ?


Trouver une assurance automobile peut s’avérer une tâche difficile. De plus, cette démarche nécessite quelquefois des dépenses supplémentaires. Mais encore, il est possible que lorsque vous cherchez une formule d’assurance, vous vous heurtiez à un refus de la part de l’assureur automobile. Que faire dans ce cas ? Quelles sont les étapes à suivre pour trouver une assurance automobile suite à un refus ?

Les compagnies d’assurance refusent d’assurer un véhicule qui nécessite des frais de couverture pouvant s’élever jusqu’à une somme conséquente.

Quelles sont les raisons d’un refus d’assurer un véhicule ?

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles une compagnie d’assurance peut refuser de vous assurer. La première raison est le contenu de votre dossier de conducteur. Si vous avez eu plusieurs accidents ou si vous avez été auteur de plusieurs infractions au Code de la route, les compagnies d’assurance considèrent que vous êtes un risque élevé et peuvent donc refuser de vous assurer. D’autres refusent d’assurer les jeunes conducteurs.

La seconde raison est que votre voiture est considérée comme trop ancienne. Les voitures qui ont plus de 10 ans, qui ont beaucoup de kilomètres au compteur, sont généralement considérées comme étant à risque élevé. C’est pourquoi les compagnies d’assurance peuvent refuser de les assurer.

Enfin, la troisième raison est que votre voiture est considérée comme trop puissante ou trop luxueuse. Les voitures qui ont une puissance supérieure à 200 chevaux et/ou qui sont classées comme voitures de luxe sont également considérées à risque élevé et peuvent être refusées par les compagnies d’assurance.

Que faire si vous êtes victime d’un refus d’assurance automobile ?

Dans le cas d’un refus d’assurance de l’assureur, voici ce que vous devez faire :

assurance travaillant pendant le processus de réclamation pour accident de voiture
  • Comprendre les raisons de refus d’assurance : les raisons d’un refus d’assurance auto peuvent varier et inclure des antécédents de conduite, des violations de loi et des antécédents médicaux. Quoi qu’il en soit, il est important de comprendre pourquoi vous avez été refusé et de prendre les mesures nécessaires afférentes ;
  • Adopter une attitude proactive : une fois que vous avez identifié la raison du refus de votre demande d’assurance auto, vous devez adopter une attitude proactive pour résoudre le problème. Dans le cas où vous avez des antécédents de conduite, vous vous devez d’améliorer votre profil de conducteur. Par exemple, vous pouvez reprendre des cours de conduite pour améliorer vos compétences. Une démarche qui vous aidera à améliorer votre profil de sécurité et à obtenir une assurance ;
  • Utiliser un courtier spécialisé : dans le cas où vous avez du mal à trouver une assurance auto, faites appel à un courtier spécialisé en assurances auto. Un courtier spécialisé peut vous aider à trouver une assurance adaptée à votre profil et selon votre budget ;
  • Comparer les totaux des polices : prenez le temps de comparer les formules d’assurance de plusieurs compagnies d’assurance pour trouver le meilleur prix. De cette façon, vous pourrez obtenir le meilleur rapport qualité-prix. Vous devrez également vérifier les conditions et les exclusions pour vous assurer que vous avez trouvé ce dont vous avez besoin ;
  • Réexaminer les circonstances : certaines compagnies d’assurance peuvent vous offrir un contrat d’assurance automobile, même si vous avez été refusé auparavant. Une fois que votre situation a été évaluée et que vous avez trouvé un contrat d’assurance, vous pouvez demander une réévaluation de vos circonstances. Si vous avez respecté vos obligations et que vous êtes conforme aux exigences de l’assureur, vous pouvez demander une réduction sur votre prime.

Quand et comment écrire une lettre au bureau central de Tarification ?

Sachez qu’une compagnie d’assurance répond toujours une demande d’assurance auto dans les 15 jours dès la réception de votre demande. Si l’assureur ne répond pas après ce délai, ou qu’il refuse de vous offrir un contrat d’assurance auto pour la garantie obligatoire responsabilité civile, vous pouvez contacter le Bureau central de tarification (BCT). Pour ce faire, il suffit d’envoyer un courrier au BCT par lettre recommandée avec accusé de réception ou par envoi recommandé électronique.

En outre, assurez-vous d’envoyer votre lettre avec les documents suivants :

  • La deuxième copie en complément du document de proposition d’assurance ;
  • Accusé de réception par la compagnie d’assurance de la lettre que vous lui avez envoyée ;
  • Devis fourni par la compagnie d’assurance et sa lettre de refus de vous assurer ;
  • Une copie de votre carte grise et de votre permis de conduire ;
  • Relevé d’information de la précédente compagnie d’assurance ;
  • Dernier courrier d’expiration de votre contrat ;
  • Une copie de la décision du tribunal en cas de condamnation pour conduite sous l’influence d’une substance interdite.

Notez que le BCT ou Bureau Central de Tarification définit la prime ou la cotisation à payer pour l’assurance de votre véhicule. Le BCT vous informe de cette cotisation tout en avertissant parallèlement l’assureur.

En cas de refus d’une assurance auto des compagnies d’assurances, la meilleure option est de faire appel au BCT ou le Bureau Central de Tarification. Notez que le recours à cette option doit être entrepris si aucune des compagnies d’assurance ne daigne vous proposer des formules de garanties ou d’assurer votre véhicule.