Assurance automobile : les bonus par an en cas de conduite sans sinistre


Les bonus sans sinistre sont des primes d’assurance automobile que les assureurs offrent à leurs clients pour avoir conduit sans incident pendant une période donnée, généralement un an. Des bonus qui peuvent devenir une source précieuse d’économies pour les conducteurs. C’est pourquoi il est important de comprendre le fonctionnement du système de bonus et les meilleures façons de profiter des économies potentielles qu’il offre.

Comprendre le système de bonus

Les bonus sans sinistre sont offerts par les assureurs pour récompenser les conducteurs qui n’ont pas causé de sinistre sur une période donnée. En général, les bonus s’appliquent chaque année et sont offerts sous forme de remises sur la prime annuelle due. Les bonus peuvent atteindre jusqu’à 50 % ou plus et sont cumulatifs, ce qui signifie qu’un conducteur peut bénéficier des économies supplémentaires chaque année tant qu’il continue de rouler sans sinistre.

Cette prime permet ainsi de responsabiliser les conducteurs et d’encourager la prudence lors de la conduite. Pour la compagnie d’assurance, c’est aussi un moyen de refléter le faible coût que provoque ce conducteur dans les comptes de la compagnie.

Pour limiter le cas de sinistre en automobile

Les bonus sont offerts pour encourager les automobilistes à rester prudents et à prendre des mesures pour réduire les risques de dommages. Les compagnies d’assurance sont plus susceptibles de récompenser les chauffeurs qui font preuve de prudence et qui ont un bon dossier de conduite. Cela signifie que les automobilistes fiables et réfléchis sont moins susceptibles de provoquer des dommages coûteux. De cette façon, le conducteur bénéficie d’une prime. À noter que la compagnie d’assurance ne débourse pas une somme importante.

Pour être plus économiques

agent d'assurance-récolte écrivant sur le presse-papiers

En cas d’accident, le conducteur doit prendre en charge les dégâts au moyen d’une assurance auto. Dans certains cas, la prime d’assurance auto risque de ne pas pouvoir couvrir tous les frais liés à l’accident avec son véhicule. Ce qui peut conduire à l’assuré de payer d’autres primes ou frais en plus de celle de son assurance. Ainsi, il est important de faire une économie. Enfin, les bonus pour conduite sans sinistre sont une excellente manière pour les conducteurs d’économiser de l’argent sur leurs primes. Cela peut aider ceux qui ont un budget serré à payer leurs primes et à maintenir leur couverture auto.

Les bonus-malus sont un moyen pour les compagnies d’assurance de récompenser les conducteurs sûrs et responsables. Ces bonus peuvent aider à économiser de l’argent sur les primes et encouragent à conduire plus prudemment.

Différents types de bonus

De nombreuses compagnies d’assurance auto offrent des bonus aux conducteurs pour avoir conduit sans sinistre, mais elles peuvent varier en termes de structures et d’avantages. Les plus courants sont les bonus no-claim, qui sont offerts lorsque le conducteur ne déclare pas de sinistres sur une période donnée. Les compagnies d’assurance auto peuvent également offrir des bonus pay-as-you-drive pour les clients qui conduisent moins que la moyenne (qui auraient intérêt à passer à l’assurance au kilomètre parcouru, ou à une formule petit conducteur). De plus, l’assureur peut offrir un bonus aux automobilistes qui n’ont eu ni contravention ni d’accident pendant une année.

En France, le bonus-malus est le plus courant pour les propriétaires d’auto inscrits à un contrat d’assurance auto. Le bonus-malus est une sorte de prime qui peut être gagnée à l’issue d’une conduite responsable et correcte durant une année. Cela signifie que le conducteur peut bénéficier de cette prime s’il n’a pas causé des sinistres quelconques : accident, mise en fourrière, contravention, etc.

Calcul du bonus-malus

Le coefficient de départ de la prime de référence du contrat d’assurance auto est de 1 pour la majorité des nouveaux conducteurs. Ce coefficient fait l’objet d’une estimation à partir de tous les accidents responsables signalés par le conducteur au volant de son véhicule. Pour déterminer le bonus-malus associé à votre contrat, il vous suffit d’utiliser les calculateurs de Mon Bonus Malus.

Le calcul du bonus-malus est basé sur des accidents responsables déclarés au volant de son véhicule. Dans ce cas, le premier accident responsable de l’assuré lui faisant perdre des points dans le calcul de son coefficient n’est pas pris en compte. En revanche, le conducteur doit tenir trois autres années au volant sans être identifié comme responsable d’un accident pour que son premier accident soit effacé.

Pour le calcul du coefficient de chaque accident responsable, une majoration de 25 % de la prime affectée à son contrat est appliquée à l’assuré, hormis un accident auquel celui-ci est tenu partiellement responsable. Sur ce point, le taux de majoration est fixé à 12,5 %. Concernant le bonus-malus, le coefficient est fixé à 3,5 % et ceci vaut autant pour la responsabilité du conducteur que pour les nouveaux sinistres.

Notez que le coefficient pour le calcul du bonus-malus ne change pas même si l’assuré souscrit à un nouveau contrat d’assurance auto ou un nouvel assureur. Ce qui veut dire qu’il gardera ce coefficient même si le contrat de son assurance auto prend fin (résilier).

Les bonus-malus d’un contrat d’assurance auto peuvent être avantageux tant pour le conducteur que pour l’assureur. Le bonus-malus contribue à encourager le conducteur à être plus responsable. De ce fait, l’assureur sera épargné de couvrir un accident ou sinistre très coûteux. En parallèle, le conducteur sera récompensé d’une prime chaque année ou d’un bonus-malus. Ainsi, soyez responsable lorsque vous conduisez votre véhicule et bénéficiez d’un bonus-malus chaque année sans sinistre.