Comment se passe la gestion d’une location d’appartement ?


Il est vrai qu’investir dans l’immobilier et être propriétaire est l’un des accomplissements les plus satisfaisants dans une vie. Seulement, cet objectif n’est pas à la portée de tous en vue de la cherté du marché de l’immobilier et du renforcement de la réglementation. De ce fait, face à ces obstacles, une autre possibilité se présente aux individus, celle de la location. En vue de l’intérêt que suscite ce sujet, nous allons nous intéresser à la gestion locative, cette démarche demande une certaine organisation et agencement que nous allons tenter d’expliquer.

Quel est l’enjeu de la gestion locative ?

Vous venez de trouver le locataire qui coche toutes vos cases, maintenant, deux choix s’offrent à vous pour la gestion de la location. Soit, vous vous chargez vous-même de la démarche, ou alors, vous léguez la tâche à un administrateur de biens.

Ainsi, par définition, la gestion locative est l’ensemble des procédures à gérer et à réglementer une fois que le locataire occupe le logement du propriétaire. L’organisation se fera sur le long terme, quotidiennement, pendant toute la période de location, afin que cette dernière se passe bien. Vous l’aurez compris, il est question de plusieurs tâches que l’on va voir ci-après.

En effet, une fois que le propriétaire aura choisi le gestionnaire de la location, il est important de savoir que ce dernier devra :

  • percevoir les charges du loyer ;
  • faire une révision annuelle du loyer (qui est obligatoire) ;
  • envoyer les quittances de loyer ;
  • gratuitement, faire une déclaration fiscale des revenus locatifs.

En contrepartie, le gestionnaire devra prendre en charge, dans le cas échéant, les actions suivantes :

  • les réparations qui ne sont pas incluses dans la location ;
  • payer les sinistres qui ne sont pas couverts par l’assurance habitation ;
  • les relances impayées et la gestion des formalités (congé locataire et bailleur).

Quels sont les pouvoirs que l’on peut avoir avec la gestion d’une location ?

Si vous n’êtes pas un professionnel dans le secteur de l’immobilier, certaines informations pertinentes peuvent vous filer entre les doigts. C’est pourquoi, nous nous sommes chargés de vous résumer le pouvoir que peut vous conférer un mandat de gestion. En effet, ce n’est pas seulement de la location dont vous allez vous occuper, mais d’autres tâches vont s’inviter, les voici :

  • dans un premier temps, vous êtes obligés de payer les impôts et les charges dans les délais d’usage ;
  • ensuite, il est fortement conseillé de souscrire chez un établissement d’assurance pour protéger et couvrir vos biens des sinistres (nous comptons : les assurances habitations, les titres de pertes de loyers ou alors les dégradations locatives).

Notez également qu’il est impératif de préparer ce mandat pour la déclaration fiscale.

En définitive, sachez que l’ensemble de ces tâches peuvent être effectuées par un propriétaire. Toutefois, afin d’avoir le mandat de gestion locative qui comprend une liste non exhaustive des missions des professionnelles, le passage par une agence est obligatoire et cette dernière est tenue d’avoir une carte professionnelle sur laquelle il est inscrit la mention : gestion immobilière.

Qui peut nous trouver un locataire ?

Il faut vous attendre à ce que des locataires vous soient proposés si jamais vous soumettez cette mission de gestion locative à un administrateur de biens ou autrement dit à une agence immobilière. Celle-ci dispose d’un service commercial qui peut faciliter la recherche et trouver la personne qui vous convient et qui correspond à tous vos critères. Cependant, sachez que si c’est une entreprise spécialisée qui s’en occupe, le prix de la prestation ne sera pas inclus dans la gestion de la location. Des frais vous seront donc ajoutés, ce qui rendra le service deux fois plus cher. D’ailleurs, le recours à une agence immobilière est possible, seulement si la rentabilité de la location de votre bien peut couvrir les couts de la gestion locative.

Afin d’éviter un coût élevé nous vous conseillons de trouver un locataire vous-même, faites appel à votre réseau d’amis ou de collègues. Le locateur parfait n’existe pas, mais vous trouverez certainement une personne qui aura besoin de votre logement. Toutefois, le mieux reste de demander conseil à un spécialiste avant de vous lancer dans tout projet de location.